Prose collective

Une prose pleine de non sens faîte à quatre avec Noire, Lhooq et Torpen pendant que ces deux derniers graffaient....

"Canari pensant à la Planète Verte, centrée,
gomme l'absurdité inaudible de la société.
Parking désert
sous un éléphant vert
foudroie le Rat Bleu désarticulé.
Camionneur robuste et costaud
cherche mineure mince et frêle
ayant tourné dans Germinal.
Un poireau bavard et extraverti était dur de la feuille.
Une voyelle qu'on sonne à la porte répond toujours,
sauf quand elle est absente.
L'avion en rut mangeait des salsifis aux prunes pour calmer ses ardeurs."

Date de cette photo : 29 septembre 2007 - 00:17
Envoyé par : Steed29
Permalien

Commentaires sur Prose collective

Nouveau commentaire

Photos : 190 photos

DiaporamaDiaporama